Grand témoin de la décolonisation, Roland Colin fait preuve d’un sens aigü de l’histoire. Dès 1957, il joue un rôle de premier plan auprès de Léopold Sédar Senghor et Mamadou Dia sur les chemins de l’indépendance. Roland Colin publie ses mémoires aux éditions Présence Africaine et revient sur ses engagements pour la liberté en terres d’Afriques. Libre penseur, il nous révèle sa philosophie participative et citoyenne du développement. Libre passeur, il s’amuse à retraverser le miroir afin de nous transporter dans son pays d’enfance : la Bretagne.
Un portrait signé Valérie Nivelon et réalisé par Hugo Violas avec la complicité de notre reporter Philippine Lebret et de notre documentaliste Laurence Sarniguet.
A lire : La toison d’or de la liberté de Roland Colin aux éditions Présence Africaine
A voir : La rencontre entre Felwine Sarr et Roland Colin au Festival Etonnants Voyageurs 2018 sur notre page Facebook