L’une filme, l’autre traduit. Anne Aghion et Assumpta Mugiraneza sont deux femmes puissantes à l’initiative du Centre Iriba pour le patrimoine audiovisuel à Kigali.
Ensemble, elles ont décidé d’archiver les 350 heures d’images du film « Mon voisin, mon tueur » et de la trilogie des Gacaca.
Les tribunaux Gacaca sont des juridictions participatives initiées, en 2001, pour juger les responsables présumés du génocide des tutsi au Rwanda.
Une archive unique, témoignage cinématographique de la tentative de réconciliation entre voisins.
La réalisatrice et la traductrice évoquent leur rencontre autour de ce long travail documentaire réalisé par Anne Aghion. Un projet sur dix ans, plusieurs fois primé.
A voir la bande annonce du film «Mon voisin mon tueur»
Une émission enregistrée à Kigali, à l’occasion du colloque « Les archives du silence », organisé par Pierre Bayard et Soko Phay de l’Université Paris 8 avec le Centre Iriba, dont Assumpta Mugiraneza a pris la direction.

  • Contact Iriba
  • Lien vers le colloque